dimanche 25 mai 2014

Charlotte Mason : une introduction

Pourquoi un billet sur le Homeschooling vu par Charlotte Mason? Et bien parce que déjà, sa pédagogie est intéressante, (trop!) peu connue (Charlotte qui?) et surtout...

... parce que sur la page Wikipedia dédiée, je n'ai VRAIMENT RIEN compris! Alors, oui hein, génération internet et de la réponse immédiate, la 1ère fois que j'ai entendu parlé de Charlotte Mason, je suis passée par Wikipédia! Et j'ai vraiment, vraiment eu du mal à comprendre l'essence de sa méthodologie.


Et donc, zou... un petit livre plus tard de la dite dame (que je suis looooin d'avoir fini,  c'est un monstre...) et me voici aux anges!
Aux anges car, je dois avouer que rares sont les pédagogies, même d'avant-garde, qui plébiscitent l'apprentissage à la maison. Les méthodes Montessori et Steiner-Waldorf ont été créées pour un système collectif (dont une classe de plus de 50 enfants pour la maison des enfants à Rome!!) Mais alors, pourquoi me tourner vers elles? D'une part, parce qu'elles s'adaptent à l'enfant (raison number one pour faire l'IEF quand même), et aussi par leur retour au naturel. Des jouets en bois véritable, jardiner, créer une ambiance de fête avec des fleurs...

Mason va plus loin...
Pour elle, l'enfant ne peut QUE se construire grâce à la nature.
Afin que rien ne nous échappe, laissez-moi vous dépeindre la chose : Charlotte, travaillant avec de nombreux enfants dans des familles différentes. La campagne anglaise. Le 19e siècle. Vous y êtes? Si vous êtes comme moi, fan de Jane Austen, vous pourrez aussi vous imaginez la belle campagne anglaise. Les longues ballades. Vous comprendrez donc très vite pourquoi la nature a une telle importance dans sa méthode, en dehors de tout romantisme. Car Charlotte Mason a petit à petit, établit une vraie pédagogie pour l'éducation d'enfants dont elle avait la charge... à leur domicile.

Un enfant apprend
La pédagogue note l'importance de ne pas laisser l'enfant passer une journée sans efforts intellectuels et moraux. Tout simplement pour habituer le cerveau à travailler et pourquoi pas même, pour y trouver du plaisir...
Moi, j'aime ce conseil, parce que je me demande souvent quelle place je dois laisser à la classe, aux jeux, aux médias dans la vie des mes enfants. Lui dit ceci, l'autre cela. J'aime donc cette réponse : un effort de concentration intellectuel par jour minimum. Ni trop peu... ni trop. Elle indique également que le cerveau doit alternativement travailler et se reposer.
Bien sûr, il n'y a pas que le cerveau! Quelque soit la partie du corps à exercer, il est indispensable de la faire travailler seule. Exactement comme les activités Montessori motrices ou sensorielles, totalement focalisées sur l'apprentissage d'une seule chose à la fois.

Question de rythme
Tout comme Steiner, elle s'ouvre sur l'importance des rythmes.
Exemples d'une journée idéale pour Mason :
- Le matin, après le petit déjeuner LEGER c'est le moment des leçons (de façon générale elles n'interviennent qu'après du repos ou des jeux).
- L'après midi, l'enfant doit principalement vivre dehors ou passer du temps à des créations.
- Le soir, les leçons sont déconseillées car elles pourraient causées un sommeil de mauvaise qualité. Par contre des jeux, oh oui! 1h ou 2h de jeux avant le dodo...
- Les repas doivent être pris dans la joie et dehors...! le plus souvent possible bien sûr.


Quand à la durée des leçons, Mason avait trouvé que le cerveau de l'enfant se fatiguait particulièrement vite. Pour elle, dès que l'enfant s'ennuie ou fatigue, c'est le signe à suivre pour arrêter (à noter que les leçons dont il est question sont typées "maître donnant le savoir à l'oral".)

De l'air! 
Aussi important que la nourriture... pour le sang! Les enfants doivent vivre au contact de l'air frais! Oxygéner les maisons, faire des pique nique et beaucoup, beaucoup de sorties à l'extérieur sont nécessaires. Il ne faudrait pas se contenter d'1h! D'avril à octobre, 6h sont recommandées par Mason (pour bénéficier de l'air d'une part mais aussi afin de permettre un bon développement musculaire.) Dormir également 1 ou 2h avec les fenêtres ouvertes... (une bonne sieste sous un chêne, hmmmm délice.)
Charlotte Mason ne se contente pas de pointer la nécessité d'une bonne respiration. Elle donne également quelques indications pour une bonne respiration cutanée. Comme le bain! Une fois par jour, tous les jours, dans le but de renouveler les cellules de la peau. Ensuite, pour l'habillage, on privilégiera les vêtements en tissus repirants tels que coton ou lin.

Que du bon sens jusque là,  non? Ses conseils anciens, puisque d'un autre siècle (Charlotte Mason a vécu de 1842 à 1923) résonnent infiniment aujourd'hui (nous travaillons beaucoup sur la respiration à la maison) et j'ai beaucoup aimé ses quelques paragraphes sur l'habillage des enfants et surtout des tout petits. Pensez respiration de la peau mais aussi pratique afin d'aider le développement moteur. (Note à part, au moyen âge on habillait les enfants en robe, garçon comme fille, afin d'éviter la marche le plus longtemps possible. Parfois je me dis aujourd'hui encore, que certains choix vestimentaires vont encore à l'encontre de la motricité. Mais bon... c'est joli et ça coûte une blinde!)

Dehors dehors dehors!
Ok. Si on a un minimum entendu parler de la pédagogie développée par Mason, on sait qu'on va parler extérieur! Mais... quel type d'activités pour l'extérieur et qui vont permettre aussi l'effort intellectuel (va quand même falloir les aménager ces 6 h)!?
Et là, encore une grande clairvoyance puisqu'on va éduquer les sens et donner du vocabulaire à ces petit qui en raffolent. Vue, audition, odorat... il faut tout décrire avec PRÉCISION!
Avec l'âge on pourra passer aux étapes suivantes :
- faire décrire à l'enfant en l'aidant de questions,
- travailler la mémoire en s'imprégnant d'un paysage puis en le restituant en fermant les yeux (nous d'abord puis au tour de l'enfant le même paysage.)
- idem sans notre première intervention.
Bien sûr il faut commencer petit à petit avec 1 ou 2 remarques par jour parce qu'il est important de laisser aussi l'enfant faire ses propres découvertes. Du vocabulaire oui, mais sans l'inonder et sans transformer un moment de plaisir en leçon. Par contre, ne pas hésiter à donner les noms en plusieurs langues...

Exemple d'une observation précise : une fleur. Quel est le nombre de pétales, de quelles formes? Quelle est sa taille, sa façon de grandir...?

Mes premières impressions
Vous l'avez compris, je retrouve beaucoup de principes des mes pédagogies chouchoutes. Les notions de rythme, de jeux, de nature pour Steiner. L'éducation des sens et le développement d'un vocabulaire large pour Montessori. Avec en plus, cette recherche de bien être.

Je m'explique car en plus de la santé physique (respiration et repas sains), Charlotte Mason voit le bien être d'un enfant dehors, au contact de la nature. Notre vie nouvelle et moderne nous en a radicalement exclu, pour la première fois de notre histoire, en nous la présentant comme inconfortable. Heureusement que certains parents citadins décident tout de même d'expliquer à leurs enfants de quels légumes ils se nourrissent. Et que..  non... Herta ne vend pas des moulins (vu que leur pub évite consciemment de lier leur jambon  à l'animal... je m'égare oups...)

Pour moi, enfant du massif vosgien, élevée dehors, c'est quelque chose qui me touche.  Je trouve le raccord à la terre mère très sain. Je sens le vrai derrière les idées de cette grande dame, qui va au delà de donner simplement des ersatz de nature, en utilisant tout ce qui est présent autour de nous comme matière à apprendre et à se sentir bien.

Bref, j'espère bien écrire d'autres billets là dessus...

... il y a matière avec cette compilation de 6 livres... en anglais... 

mais d'ici là, je sors avec les enfants. Parce qu'au final c'est ça l'important : il faut être avec eux!

12 commentaires:

  1. Très intéressant !! Il-y-a t'il des livres en français (pfuuu, je n'aime pas les langues étrangères, honte à moi !!) ?

    J'ai une amie que j'adore (et qui se refuse à lire des manuels d'éducation d'ailleurs) qui fait gouter et jouer ses enfants tous les jours dehors. J'avais été très étonnée au début (je n'avais pas d'enfant à l'époque), mais finalement, c'est très sain ! J'essaie de prendre cette habitude, une sortie par jour !

    signé : Une adoratrice de Jane Austen !

    RépondreSupprimer
  2. Merci!!! Je suis vraiment contente d'avoir des retours et surtout, que ça plaise :)
    Je n'ai pas trouvé de livre en français... celui de Karen Andreola est assez connu, peut-être a-t-il été traduit?

    Après cette lecture, je me suis vraiment forcée à sortir tout l'après-midi avec les enfants... c'est vrai que ça leur fait du bien, sur tellement de points... cette année on pousse à pique-niquer dès que possible!
    Et ça fait du bien aux parents aussi :)

    Je pense plus tard (vers leur 9-10 ans) leur faire la lecture des romans à l'ombre d'un grand arbre : orgueil et préjugés! ! Ahaha, ma grande adorerait :)

    Au plaisir!

    RépondreSupprimer
  3. Oh, merci pour cet article !!

    Il est de grande qualité (contrairement à ce qu'on trouve, effectivement, au tout-venant sur le sujet sur le web...), pour moi qui cherchais des infos sur cette grande dame, il m'ouvre bien des pistes !!

    MERCI d'avoir pris le temps de l'écrire et bonne continuation dans vos lectures !!
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Encore un livre de plus sur ma "wishlist"!! Mais bon en Anglais, c'est pas gagné! Très intéressant, en effet, j'avais moi aussi fait quelques recherches mais je ne comprenait pas trop non plus le but de sa pédagogie (où l'essence comme tu le dis d'ailleurs)
    Merci donc pour ce petit récap.
    P.S: je dévore "Les mots sont des fenêtres" ... merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce partage ;) J'ai decouvert Charlotte Mason via cet article : http://petitshomeschoolers.blogspot.fr/2013/11/charlotte-mason-et-lecole-la-maison.html ce qui m'a le plus(entre autre) a était le bain culturel dans lequel l'enfant doit baigner, le fait d'une certaine maniére de rendre le monde qui nous entoure accessible via la description orale, l'observation , j'ai beaucoup aimé egalement l'idée du living book ecrit par des passionnés pour etre passionnant et puis tout ce qui concerne la nature et que tu relate si bien dans ton article, je vis a la campagne et je ne peux que plussoyer :) Je regrette que cette pedagogie ne soit pas plus connu en france ( et de fait qu'aucun livre ne soit traduit dans notre langue) , car elle posséde de grandes richesses a mon sens :)

    RépondreSupprimer
  6. Oh merci pour ton lien :)
    Si j'étais tombée dessus plus tôt, j'aurai plus rapidement plongé dans le bain!!!
    Ça m'intéresse beaucoup ce qu'elle pouvait penser des activités Montessori... même si ce n'est pas très flatteur!
    Pour les living book (soit l'exact opposé des manuels scolaires, on parle ici de VRAIS livres jugés de nos jours inadaptés au jeune public) tu preview mon prochain billet hahaha :)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour tous vos commentaires! Je sens que le sujet intéresse vraiment!

    Ravie que tu te sois lancée dans la lecture "les mots sont des fenêtres...", ce bouquin est tellement enrichissant!

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cet article! Je vous lis souvent et j'aime beaucoup votre blog! J'adore le livre de Karen Andreola et du coup j'ai commencé à lire les livres de Charlotte Mason en anglais moderne: http://www.amblesideonline.org/CMM/ModernEnglish.html et c'est beaucoup plus facile!
    Ici en tout cas on pratique beaucoup les sorties nature, les pique-nique, "l'étude" de la musique et les living books! Merci encore pour ce partage, c'est vraiment rare les bons articles en français sur cette pédagogie!

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce billet, qui est tombé, pour moi à point nommé. Cela faisait quelques temps que je faisais des recherches sur la pédagogie de Charlotte Mason. Je suis convaincue! Chez nous, c'est adopté !

    RépondreSupprimer
  10. Super! Merci!
    Mais tu n'as pas fait d'autres articles sur cette pédagogie?

    RépondreSupprimer
  11. C'est vrai que j'avais promis d'autres articles, ooops :) J'ai 1 ou 2 idées d'articles avant mais je compte bien poursuivre ma petite étude Mason!

    RépondreSupprimer