samedi 17 novembre 2012

Le jeu du silence

Le jeu du silence est une des activités les plus connues de la méthode Montessori. Elle fait rêver les parents d'enfants qui hurlent à la maison :) et est très facilement applicable à la maison.

Chuuuutttt
Quels sont les apports?
Favoriser la concentration sur ses gestes, encore et toujours... Mais au-delà, il y a la lecture! Par la reconnaissance des sons avec cette attention toute particulière que l'enfant va mettre dans son écoute.

A quel âge?
L'activité peut être proposée très tôt (dès 2 ans 1/2). Au début du jeu du silence (quel que soit l'âge), il ne faut pas s'attendre à plus d'1 minute de silence. Cela est d'autant plus vrai pour les plus jeunes... C'est petit à petit que l'on pourra augmenter ce temps d'attention très particulier.

A quel moment?
On peut envisager cette activité pour "couper" une matinée. En effet, pas de récré en classe Montessori (les enfants sont libres de sortir, d'aller aux toilettes quand il leur est nécessaire) le jeu du silence est donc une parfaite activité intermède. En instruction en famille, je l'utilise aussi quand plus rien ne va...

Le déroulement de l'activité
- Les enfants se regroupent par exemple sur la ligne de la classe.

- Personnellement j'aime bien jouer avant de débuter le silence à sautiller sur place, à se frotter les cuisses énergiquement, à frotter le dos de son voisin, à se toucher les pieds, à souffler très fort avec la bouche. Des petits exercices pour se libérer de l'énergie et pour se mettre en condition!

- Puis on signale que le jeu va commencer. En chuchotant (car le silence appelle le silence) :
" Nous allons jouer au jeu du silence.
- On ne doit rien entendre dans la pièce. Cela n'est pas facile car il ne faut plus parler, il faut respirer tout doucement et surtout ne plus bouger. On ne fait plus un geste.
- Ensuite, je vous demanderai de fermer les yeux. Si vous n'y arrivez pas, vous pouvez regarder vos pieds, cela ira tout aussi bien.
- Quand tout le monde aura fermé les yeux, je vais faire un bruit. Attention il faudra garder les yeux fermés jusqu'à ce que je vous demande de les ouvrir et bien écouter le bruit. Il faudra que vous essayez de deviner ce qui a causé le bruit...
- Ensuite, je vous dirai d'ouvrir les yeux et ceux qui auront trouvé ce qui a fait du bruit pourront me faire un signe et je leur demanderai ce qu'il ont entendu."

"Maintenant, nous allons fermer les yeux..."

Et voilà que le silence pointe son nez :
"Maintenant fermer les yeux et ne faites plus de bruit." Ne pas demander un silence total au début, beaucoup vont remuer, il faudra faire avec et continuer! Dans ce cas bien sûr, on ne va pas prolonger la séance trop longtemps.

- Puis on se déplace sur la pointe des pieds et on fait un bruit (gratter une porte, bouger une chaise, tinter une clochette, secouer une bouteille d'eau, verser les grosses graines...) Le son à entendre doit être assez long pour qu'il soit bien reconnu.
"Vous pouvez ouvrir les yeux et me faire signe."
On interroge ensuite tous ceux qui font signe, même après que le premier ai répondu. Chacun a le droit de parler...

La séance se termine. Progressivement on rallonge le temps avant et après le son. Ensuite, nous pouvons remplacer le bruit par le murmure d'un prénom. L'enfant se lève alors et se dirige sans bruit vers l'endroit que nous lui indiquons! Nous pouvons augmenter la difficulté en demandant une action à l'enfant (qu'il pourra lire sur un petit billet.)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire