vendredi 20 avril 2012

Les grands principes (partie II)




2e Partie : Comment ce miracle s'accomplit-il ?


Tout commence par une cellule : l'oeuf fécondé. Cette cellule se divise rapidement en de nombreuses cellules identiques. On peut dire que les matériaux de construction sont rassemblés, selon le même principe que les briques d'une future maison. Puis toutes les cellules vont se différencier en grandes familles (peau, système végétatif, ...) Au sein d'une même famille, les organes vont se construire. Une sorte de point sensible va apparaître où s'établit une concentration de développements très rapides. Et soudain : l'organe est là.
Il faut bien garder en mémoire ce mécanisme commun à de nombreuses constructions dans le vivant : un développement important se déroule souvent invisible à nos yeux et soudain, une nouveauté est là (comme dans le langage et ses explosions : un 1er son, un 1er mot qui apparaît, la 1ère phrase conjuguée).
Les organes sont ensuite reliés entre eux (systèmes sanguins et nerveux). Ce plan de développement de l'être est, à ce stade, identique pour tous et l'on sait même que tous les foetus des animaux se ressemblent au début...

What Evolution Is. Mayr


De "rien", le foetus s'est construit et continue à se construire jusqu'à la naissance. Cependant, la science sait désormais que dans la formation de l'être, l'établissement du système de commande ne suit pas la logique : 1- l'organe ; 2- le système nerveux ; 3- la partie dédiée dans le cerveau. Au contraire! La zone du cerveau, autrement dit la part psychologique est là en premier, avant le corps. Cette découverte de près d'un siècle implique que les instincts et donc le comportement soient présents, fixés avant les organes et surtout avant que l'animal ne rencontre son environnement...

En partant de là, pour Maria Montessori "toute vie est donc psyché" et bien entendu, pour le nourrisson venant de naître. Et quel parent pourrait nier que leur enfant, dès ses premières minutes de vie, est capable de ressentir le froid, la douleur, la faim? Les distinctions des éléments de son environnement à travers ses perceptions sensorielles signent le début du développement intellectuel. Que dire du ressenti de la naissance en elle-même ? Un véritable choc!

Naissance en douceur pour mon fils dans une maternité respectueuse

Que l'enfant arrive à terme ou prématurément à 8 ou 7 mois, on voit que "tout est là" mais que le travail n'est pas encore finit! Physiquement cela saute aux yeux, mais également psychiquement. L'enfant va avoir un comportement prédéterminé et commun à tous, le menant à finaliser ses facultés physiques, mais également, chantier immense, il va devoir créer ses facultés psychiques. 
Au contraire des animaux qui ont le comportement de leur espèce à la naissance (le poussin qui agit comme les autres poulets immédiatement), le premier acte de l'Homme est de construire son intelligence. L'Homme naît avec une psyché à construire pour s'adapter, car l'Homme n'a pas de comportement préfixé (voir). En attendant que l'intelligence afflue, le corps du nourrisson reste relativement inerte. Squelette et système nerveux attendent la psyché, leur guide. Ce stade est appelé par Maria Montessori "embryon-psychique". 
La science a établi que le développement de la psyché, qui est là à la naissance, passe par des points sensibles très précis qui attirent l'individu à réaliser des actions permettant de développer ses organes. Quand l'organe est construit, la sensibilité s'arrête. Quand tous les organes sont prêts, ils s'unissent et forment l'unité psychique : l'enfant a déjà bien grandit!

Partie III par ici


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire