jeudi 20 juin 2013

Etre parent selon Dolto

Je continue ma petite série des selon Dolto... Cette fois, je m'intéresse à ce qu'elle a pu dire concernant la parentalité.




- Avant d'avoir un enfant, ou de penser à en avoir un, il ferait grand bien que nous pensions à notre enfance (et en guérissions).

- Avant la naissance de son enfant, et souvent avant même sa conception, les Hommes "cristallisent" des désirs (avoir une petite princesse, un fils, un enfant intelligent, un costaud...) Soyons-en conscient pour accepter l'enfant à venir tel qu'il est et non pas tel que nous souhaiterions qu'il soit.

- En nous, il y a les souvenirs de nos ancêtres. Pour moi, cela signifie (en plus des gênes) que les pathologies de nos parents nous poursuivent (justement à cause de leur enfance non guérie, ou à cause de leur projection sur nous de leurs désirs). 

- Le désir est un peu la base de tout. Il est à l'origine de la naissance d"un enfant, qui a désiré naître. Puis de l'union entre 2 êtres... Le mystère fait naître le désir. Si trop de sécurité il y a, on étête le désir et le risque. Le risque est nécessaire pour se sentir à chaque instant, vivant, mis en question.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire